NEWSLETTER

Newsletter : définition, fonctionnement et création

Votre public vous attend. Accédez à plus de 10 modèles de newsletters et renforcez la confiance de vos lecteurs dès aujourd’hui.

email hero phone

Qu'est-ce qu'une newsletter ?

Une newsletter (aussi appelée infolettre ou une lettre d’information) est un document envoyé par courrier électronique à un groupe cible pour lui communiquer des informations pertinentes sur un sujet particulier.

Aujourd’hui, les newsletters par e-mail ont presque entièrement remplacé les bulletins papier.

Quels sont les avantages de la newsletter ?

Les newsletters permettent de créer efficacement votre base de contacts et de développer votre entreprise.

Et pour cela, il est nécessaire d’avoir autant de contrôle que possible sur votre newsletter.

Renforcez votre présence

La mise en place d’une newsletter cohérente montre votre expertise et renforce votre présence auprès de votre public.

Recevez des commentaires

Prenez des décisions judicieuses en fonction de la réaction de votre public à la newsletter.

Gérez le risque

Voyez ce qui intéresse (ou pas) votre public, tout en conservant votre budget.

Créez un lien fort avec vos clients

Une newsletter est un rendez-vous avec votre public. Elle permet d’établir une connexion profonde avec vos clients existants (et futurs).

Attirez les prospects

Vendez plus par e-mail. Configurez l'automatisation des e-mails pour transformer les lecteurs de votre newsletter en clients payants.

Générez un engagement régulier

Créez une image de marque fiable en envoyant une newsletter régulière (sans avoir à en écrire une toutes les semaines).

Pourquoi la newsletter est-elle un outil d’e-mail marketing utile ?

Pour de nombreuses entreprises, la publication régulière d’une lettre d’information est devenue une des stratégies marketing les plus stables.

Les newsletters permettent de développer votre liste de diffusion, d’envoyer des visiteurs récurrents sur votre site Web, de convertir les abonnés en clients, d’établir la confiance et de booster la fidélisation de votre public.

Si vous n’envoyez pas encore de newsletter, envisagez d’en commencer une dès aujourd’hui.

Avec une bonne stratégie, votre newsletter peut fournir un retour sur investissement qui dépasse tous les autres bons plans marketing.

Avec l’accès à la boîte de réception de votre public, vous pouvez proposer un nouveau produit, promouvoir des offres spéciales en avant-première et créer un lien privilégié avec vos clients idéaux.

Les meilleures pratiques de la newsletter

Il existe de nombreuses façons de bâtir une bonne stratégie d’inbound marketing. Quelle que soit la taille de votre entreprise, si vous souhaitez que vos contacts ne soient pas inactifs, envoyez-leur une newsletter quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle qui leur apporte une valeur.

Pour commencer, voici quelques éléments que les spécialistes du marketing incluent généralement dans les newsletters :

  1. Des informations pertinentes sur un sujet ou une organisation.
  2. Des conseils ou astuces utiles (sous forme de tutoriels ou de webinaires).
  3. Des actualités liées à l’organisation/au sujet.
  4. Un appel à l’action (ou call to action).
  5. Des informations sur un nouveau produit ou un service déjà existant.

Il existe de nombreuses écoles de pensée sur ce qui fait une bonne newsletter, mais certains principes de base restent valables pour toutes celles qui fonctionnent bien  :

  • Elles sont bien conçues .
  • Le contenu est pertinent et unique.
  • Elles apportent régulièrement de la valeur au lecteur.

Leur mise en place se fait en plusieurs étapes :

1. Concevoir votre newsletter

Faut-il concevoir une newsletter pour vous-même ou pour votre public ?

La meilleure pratique consiste à faire les deux.

Si vous utilisez un design que vous aimez, vous êtes plus susceptible de garder votre motivation pour la créer. Et si votre public l’aime, il est plus enclin à continuer de la lire et vous éviterez la désinscription.

Votre newsletter doit être au moins « Responsive », ce qui signifie qu’elle s’adapte parfaitement à tous les appareils utilisés par vos lecteurs. Ainsi, vos clients pourront accéder facilement au contenu qui les intéresse le plus. Pensez à y insérer les éléments suivants :

Des sections claires — souvent séparées par des titres clairs (comme vous le voyez dans ce guide).

Des images — idéales pour aérer le texte. Mais comme la newsletter est envoyée par e-mail, n’ajoutez des visuels que s’ils apportent une valeur supplémentaire au contenu écrit.

Envoyez de belles newsletters en quelques clics

Vous n’avez pas besoin de maîtriser l’informatique pour envoyer une newsletter. Notre concepteur d’e-mails par glisser-déposer vous permet de configurer de belles newsletters en quelques minutes.

example newsletter pillar

2. Le contenu

La plupart des outils de newsletter par e-mail permettent une personnalisation de base, comme l’ajout du nom d’un abonné. Mais des outils comme ActiveCampaign permettent également d’ajouter des sections personnalisées qui apparaissent (ou non) en fonction des données que vous avez sur votre client. Avec ActiveCampaign, vous pouvez créer une newsletter vraiment personnalisée qui s’adresse particulièrement à chacun des abonnés présents dans votre liste de diffusion.

3. Offrir de la valeur

En ce qui concerne le contenu de votre newsletter, pensez à un texte de qualité et actuel.

Certaines newsletters extrêmement populaires, comme le 5-Bullet Friday de Tim Ferris, demandent une mise à jour constante, car il s’agit de liens vers des pages de renvoi intéressantes et actuelles.

D’autres newsletters, telles que We Need to Talk About {this} de Sarah Stockdale, sont un mélange de contenu original et de mise à jour de contenu.

Ce qu’il faut retenir pour le contenu de votre newsletter c’est qu’il doit être vraiment unique, même s’il ne s’agit que curation de contenu.

Créer une newsletter : que doit-elle contenir ?

Avant de décider du contenu de votre newsletter, vous devez d’abord en déterminer le but et le ciblage. Est-elle destinée à créer des prospects pour votre entreprise ? À motiver les clients existants ? À acquérir de nouveaux lecteurs et booster l’image de marque ?

Toutes ces raisons sont excellentes pour commencer une newsletter. Mais décider de la raison principale de l’envoi vous aidera à déterminer une stratégie.

Une fois que vous aurez établi vos objectifs, vous pourrez commencer à réfléchir au contenu que vous allez créer et organiser pour votre infolettre.

Avec les modèles de newsletter ActiveCampaign, vous pouvez vous aligner sur votre marque existante (couleurs, type/police, ton). Rien ne vous empêche de travailler avec un graphiste ou un développeur pour créer vos newsletters, mais avec le bon modèle d’e-mail, vous pouvez aussi en concevoir de belles (sans aucune compétence en design).

Voici d’autres éléments que les créateurs et spécialistes du marketing ajoutent généralement aux newsletters :

  1. Des informations pertinentes sur un sujet ou une organisation.
  2. Un appel à l’action (call to action).
  3. Des conseils ou astuces utiles (sous forme de tutoriels ou de webinaires).
  4. Des actualités liées à l’organisation telles que les nouveaux membres d’une équipe, la nouvelle direction, les anniversaires des employés ou des clients.
  5. De la publicité et des informations sur un nouveau produit ou un service existant.

Nommer votre newsletter

Le titre d’une newsletter donne souvent du fil à retordre. 

Certains titres sont extrêmement créatifs et cela pourrait être tout et n’importe quoi.

D’autres titres de newsletter sont très littéraux et disent au lecteur exactement ce qu’ils obtiendront et à quelle fréquence.

En ce qui concerne la meilleure pratique, un titre simple et clair sera toujours préférable à un titre trop élaboré. Lorsque les lecteurs décident de s’abonner à votre newsletter, ils ne veulent pas passer beaucoup de temps à essayer de comprendre de quoi il s’agit. Plus vite l’information est transmise, mieux c’est. Un nom amusant – bien qu’intelligent – n’est pas forcément ce que recherche le lecteur.

Cela dit, si vous voulez vraiment créer une newsletter pour des lecteurs plus exigeants, il pourrait être utile d’ajouter un peu d’inventivité pour filtrer les lecteurs plus occasionnels.

Voici les éléments que vous pourriez mettre dans le titre de votre newsletter :

  1. Le sujet central
  2. La fréquence d’envoi

Par exemple, ActiveCampaign pourrait créer une newsletter intitulée « Marketing e-mail hebdomadaire » ou « Marketing Automation trimestrielle ».

La meilleure manière de choisir un titre ? Demandez à votre public.

Ne vous laissez pas dépasser par la recherche de noms de newsletter accrocheurs et d’idées de newsletter élaborées.

Faites une liste de vos 10 titres de newsletter préférés et parlez-en à vos abonnés sur les réseaux sociaux, à vos amis proches, à vos collègues et (surtout) à vos clients existants.

Cela peut paraître impressionnant au début, mais vous aurez des retours très constructifs. Mais nommer votre newsletter est beaucoup moins important que de vous engager à continuer de l’envoyer même dans 2 ans.

Rédiger une newsletter

Écrire une newsletter consiste à rédiger une combinaison d’un très bon e-mail et d’un article de blog.

Si vous avez de l’expérience dans l’un ou l’autre, vous avez déjà accompli le plus gros.

Tout comme nous l’avons fait dans ce guide complet, écrire pour le Web signifie souvent diviser le contenu en courts paragraphes. Cela permet d’aérer le texte pour le lecteur qui reçoit l’e-mail dans sa boîte de réception, mais qui le lit sur les appareils portables. Ce qui peut sembler être un petit paragraphe (comme celui-ci) peut occuper l’écran entier sur un téléphone.

Un contenu court et percutant est plus attrayant (et fonctionne mieux).

Chaque newsletter est différente, car elle se base uniquement sur l’intersection qui représente votre public et votre entreprise dans le diagramme de Venn.

L’objectif de votre newsletter peut être d’inciter les lecteurs à consulter une offre ou un nouveau produit sur votre site Web. D’autres newsletters peuvent viser à engager le lecteur et à le motiver à l’action (call to action) pour qu’il ne reste pas un contact inactif. Mais quoi qu’il en soit, votre contenu doit répondre aux attentes de votre public afin d’éviter le désabonnement.

À moins que vous ne souhaitiez partager du contenu qui ne peut pas être livré via la boîte de réception (articles longs, vidéo de tutoriels ou webinaires, par exemple), communiquez avec vos lecteurs là où ils se trouvent déjà : leur e-mail.

Utiliser votre newsletter pour booster les affaires

Avec l’inbound marketing, votre newsletter peut apporter beaucoup à votre entreprise, selon le votre type d’activité :

  • B2C : construisez organiquement une bonne liste de diffusion alors que vos lecteurs apprécient et partagent votre newsletter avec d’autres personnes qui partagent les mêmes idées.
  • B2B : motivez les prospects qui ont exprimé leur intérêt à faire des affaires avec vous.
  • E-commerce : rappelez vos bons services ou produits aux clients existants.

Si nous considérons le parcours du client, une newsletter peut en toucher chaque aspect. Mais le parcours client est souvent plus désordonné que nous ne le pensons :

parcours client newsletter

Avec des appels à l’action clairs (call to action), votre e-mail marketing peut mieux informer les lecteurs de votre newsletter et créer de l’intérêt, du désir et de l’action :

AIDA newsletter

Faut-il ignorer complètement l’entonnoir de vente lors de la création de votre newsletter ?

Absolument pas. Vous devez être en mesure – d’une certaine manière – de démontrer que votre newsletter est utile.

Mais il y a une grande différence entre un e-mail de vente et une newsletter. Mélanger les deux peut réduire l’efficacité de vos e-mails de vente et d’une newsletter publiée régulièrement.

Suivre les performances de votre newsletter

Une fois les objectifs établis et votre newsletter envoyée, il est temps de voir ce qui résonne le plus avec vos lecteurs.

Vérifiez régulièrement les paramètres importants, notamment :

  1. La croissance du nombre d’abonnés : combien de nouveaux abonnés y-a-t-il dans votre liste de diffusion chaque mois et combien de désabonnements ? Certains e-mails entraînent-ils plus de désinscriptions que d’autres ?
  2. Le taux d’ouverture : combien d’abonnés ouvrent chaque e-mail ?
  3. Le taux de clics : combien d’abonnés cliquent sur les liens de votre newsletter ? Sur quels liens cliquent-ils le plus ? Sur quels liens cliquent-ils le moins ?
  4. Le taux de rebond : combien d’e-mails n’atteignent pas la boîte de réception de votre public ? Si un trop grand nombre de vos e-mails « rebondissent », votre adresse e-mail (et votre nom de domaine) peuvent être signalés comme spam, réduisant ainsi les chances de faire apparaître votre newsletter même à vos meilleurs lecteurs. Il sera alors temps de vous pencher sur le formulaire d’opt-in et les conditions du RGPD.

Si vous publiez une newsletter basée sur le ROI, optimisez les taux d’ouverture, les taux de clics et les achats.

Si votre newsletter se concentre davantage sur la création ou l’entretien des relations avec votre public et sa fidélisation, alors des feedbacks qualitatifs (tels que des réponses par e-mail) peuvent être utiles.

En 2020, plus de 306 milliards d’e-mails ont été envoyés et reçus chaque jour dans le monde

(Statista, 2020)

test

Questions fréquemment posées sur la newsletter

Vous avez une question à propos de votre newsletter ?

Voici quelques-unes des questions les plus fréquemment posées :

À quelle fréquence dois-je envoyer ma newsletter (quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle) ?

Il s’agit de trouver l’équilibre entre l’engagement et le dérangement. Parfois, un sujet peut requérir une newsletter quotidienne (les nouvelles de la bourse, par exemple).

En fin de compte, la fréquence de votre newsletter dépendra de votre entreprise et de votre public.

Quelle est la meilleure fréquence d’envoi ?

Une newsletter quotidienne peut être de trop, alors qu’une newsletter mensuelle peut nécessiter un envoi plus fréquent pour maintenir une certaine pertinence.

Commencez par une newsletter mensuelle puis, si vous en avez les ressources, publiez chaque semaine. Et si cela fonctionne, passez à deux fois par semaine (même le weekend) et voyez si les taux d’ouverture et les commentaires positifs restent stables.

Un outil comme ActiveCampaign vous permet de combiner votre newsletter avec d’autres outils d’e-mail marketing et de marketing automation. Ainsi vous pourrez vous assurer que vos lecteurs restent engagés, même à travers d’autres emailings.

Quels sont les exemples de newsletters ?

Lors de la création de la structure de la newsletter, consultez quelques exemples. Choisissez celles que vous trouvez belles et inspirez-vous-en pour créer la vôtre.

Des exemples sont faciles à trouver et accessibles en ligne. L’un des avantages de l’utilisation d’une forme courante de newsletter est que vous pouvez trouver des informations sur celles qui ont le plus de succès.

Voici d’autres exemples de newsletters :

  • Newsletter de blog
  • Newsletter d’e-commerce
  • Newsletter de marketing
  • Newsletter interne à l’entreprise
  • Newsletter commerciale

Abonnez-vous aux meilleures newsletters, elles pourront vous inspirer.

Mais les « meilleures » newsletters ne sont pas toujours les plus importantes. Voici 5 newsletters qui ont un alignement parfait entre le contenu, la curation et l’audience :

  1. Further est une newsletter hebdomadaire par e-mail avec les meilleurs conseils de santé, de richesse et de bonheur triés sur le volet pour la quarantaine et la cinquantaine.
  2. Saturday Solopreneur Weekly donne des conseils tactiques aux propriétaires d’entreprise qui veulent échapper au métro-boulot-dodo. 
  3. Playing Favorites, de Jay Acunzo, comprend des idées et des histoires pour booster le travail créatif (sans ajouter magiquement plus de ressources).
  4. We need to talk about {this}
  5. est un e-mail hebdomadaire de Sarah Stockdale sur le développement personnel, les actualités, la carrière, l’amour et la vie.
  6. Creative Companion, de Jay Clouse, est la newsletter incontournable du dimanche pour plus de 10 000 créatifs.

Les newsletters fonctionnent-elles vraiment ?

Toutes les données le confirment. Si vous voulez créer une newsletter réussie, proposez des nouvelles et un contenu original qui répondent aux centres d’intérêt de votre public.

Comment créer un e-mail de newsletter ?

Vous n’avez pas besoin d’être un designer ou un pro de l’informatique pour créer un e-mail de newsletter. En utilisant des outils de glisser-déposer (tels que ActiveCampaign), vous pouvez créer et envoyer un e-mail de newsletter en quelques minutes.

Les newsletters sont-elles toujours d’actualité en 2022 ?

Absolument ! Dans un monde où la portée des médias sociaux ne cesse d’augmenter, les newsletters sont le meilleur moyen de développer une relation plus forte avec votre liste de diffusion (prospects et clients).

S’abonne-t-on encore aux newsletters ?

D’après un sondage récent mené auprès de plus de 1 000 répondants, 70.6% ont déclaré qu’ils ont actuellement un abonnement à une (ou plusieurs) newsletter électronique.

 Comment les newsletters peuvent-elles aider votre entreprise ?

Une newsletter commerciale sensibilise le public à une marque et à ses produits. C’est très rentable pour l’entreprise et un moyen facile pour gagner l’engagement du public.

De quelle longueur doit être une newsletter ?

Il était de coutume de créer des newsletters de 200 mots. Mais les longues newsletters, comme Morning Brew, ont gagné du terrain et sont désormais la norme. D’après des statistiques récentes, la longueur prolongée du texte a entraîné plus d’engagement et plus de clics.

Quelles sont les newsletters qui ont le plus de succès ?

  • Morning Brew
  • NextDraft
  • The Daily Skimm
  • Muck Rack Daily
  • BuzzFeed
  • Politico Playbook
  • AP Morning Wire
  • The New York Times: The Morning e-mail Newsletter

La newsletter est-elle un média qui s’imprime ?

Il existe encore des newsletters imprimées très populaires, mais actuellement, la majorité des newsletters sont en ligne et principalement livrées en boîte de réception.

Améliorez les taux d'ouverture de la newsletter

Une fois que vous aurez commencé à envoyer régulièrement des newsletters à votre public, concentrez-vous sur l’amélioration des taux d’ouverture des e-mails et des taux de clics.

Vous pouvez segmenter votre liste, utiliser les tests A/B et la personnalisation des e-mails pour augmenter l’engagement des clients. De plus, pour augmenter votre taux de délivrabilité, il vous faudra éviter les filtres antispam, créer des lignes d’objet accrocheuses et optimiser les e-mails pour les tablettes et les téléphones mobiles. 

email marketing improve open rates
Newsletter Segmentation

Segmentez votre liste

La segmentation de la liste de diffusion est simple. Segmentez votre liste de contacts en groupes qui répondent à certains critères afin que vos e-mails soient plus pertinents. Les e-mails plus pertinents sont plus susceptibles d’être ouverts.

Par exemple, si vous envoyez une newsletter qui couvre différents sujets, segmentez vos lecteurs par achats effectués, ou en fonction des liens qu’ils ont cliqués dans les e-mails précédents. Ceux qui cliquent le plus souvent sur des liens du sujet A recevront plus d’e-mails sur ce sujet. Ceux qui cliquent le plus souvent sur le sujet B peuvent préférer un contenu complètement différent.

En segmentant votre liste de contacts, vous pouvez augmenter l’engagement en proposant aux clients des offres qu’ils souhaitent voir. Au fil du temps, cela se traduira par la fidélisation des clients et de meilleurs résultats. 

Une fois que vous avez segmenté votre liste de contacts, vous pouvez compter sur l’automatisation pour effectuer la plupart du travail de marketing pour vous

Vous pouvez également personnaliser les lignes d’objet et les aimants à prospects dans des groupes de clients spécifiques. Les lignes d’objet personnalisées peuvent augmenter les taux d’ouverture et les taux de clics. Les aimants à prospect personnalisés mèneront à une croissance plus rapide de la liste de contacts.

Le test A/B

Le test A/B semble plus compliqué qu’il ne l’est vraiment. Il s’agit tout simplement d’un test de division.

En fait, vous créez une version « A » et une version « B » de votre e-mail où une seule chose a été modifiée. En envoyant la version « A » à la moitié de votre liste de contacts et la version « B » à l’autre, vous pouvez déterminer ce qui fonctionne le mieux.

Les spécialistes de l’emailing utilisent les tests A/B pour déterminer le meilleur moment pour envoyer leurs messages. Ce choix est essentiel en e-mail marketing, car les messages ont tendance à se noyer dans les boîtes de réception.

En envoyant le même e-mail à des moments différents (un horaire A et un horaire B), vous pouvez trouver le jour et l’heure parfaits pour envoyer des e-mails à votre public.

La même chose s’applique aux lignes d’objet de l’e-mail. Envoyez la version « A » de votre e-mail avec une ligne d’objet et la version « B » avec une autre. Vous apprendrez rapidement quelles phrases et quels termes sont les plus efficaces auprès de votre public en examinant quelle version d’e-mail est la plus ouverte.  

ABTest Newsletter

Connectez tous les éléments de votre stratégie marketing et de monétisation

L’automatisation de l’engagement unifie votre stratégie de marketing et de monétisation en connectant les données d’engagement de votre newsletter à celles des e-mails marketing et ventes.

Newsletter Monétisation

Les outils pour réussir votre newsletter

Nos fonctionnalités fonctionnent ensemble afin que vous puissiez envoyer des e-mails qui engagent vos lecteurs ET font croître votre entreprise.

L’édition multi-utilisateur

Modifiez les campagnes d’e-mail marketing avec votre équipe.

L’historique des révisions

Stockez toutes vos modifications au cas où vous auriez besoin d'un ancien e-mail.

La gestion de la délivrabilité

Gérez votre délivrabilité pour atteindre autant de personnes que possible.

Les intégrations

Connectez votre service d'e-mail marketing à vos applications préférées.

Le contenu conditionnel

Affichez un contenu différent pour chaque contact présent dans votre base de données, en fonction de certaines conditions.

La version mobile

Rendez les e-mails aussi attrayants sur un portable que sur un écran d'ordinateur, pour un emailing efficace.

Les liens

Ajoutez des tags, recevez des notifications et créez des offres en temps réel, dès qu'un lien dans l’e-mail est cliqué.

Les données personnalisées

Utilisez les champs personnalisés pour collecter les informations qui comptent le plus pour établir votre liste de contacts.

La géolocalisation

Capturez automatiquement l'emplacement de vos contacts pour des campagnes emailing géociblées.

La segmentation de l'audience

Regroupez les adresses de votre liste de contacts en fonction de la plupart des informations dont vous disposez.

L’hébergement d'images gratuit

Téléchargez un nombre d'images illimité pour vos campagnes d’emailing.

Le suivi du site

Connectez votre e-mail marketing au comportement des visiteurs de votre site Web.

La personnalisation

Personnalisez chaque e-mail en fonction de ce que vous savez sur chaque personne dans votre liste de contact.

Le partage sur les réseaux sociaux

Suivez la propagation virale de vos campagnes emailing sur les plateformes de réseaux sociaux populaires.

Les données analytiques

Suivez ce que les personnes de votre liste de diffusion font après avoir cliqué sur le lien qui mène à votre site, grâce à l’intégration de Google Analytics.

YIR Iconosquare

La puissance des newsletters

Iconosquare et la décision qui a tout changé

ActiveCampaign a retiré toute difficulté à la communication d’Iconosquare, tout en faisant gagner du temps aux équipes de vente et marketing qui peuvent ainsi aller plus loin pour offrir une meilleure expérience client.

+ 93 %

de contacts en 6 mois

40 %

de temps en moins pour envoyer un e-mail de campagne

Commencez à envoyer de belles newsletters dès maintenant.

Démarrez un essai gratuit de 14 jours, sans carte de paiement, sans installation, sans tracas.

Trouvez ce qui fonctionne, puis faites des tests pour trouver ce qui fonctionne encore mieux

Il existe différents types de newsletters. Les rapports vous aident à voir quels types d’e-mails fonctionnent et ceux qui pourraient mieux fonctionner. Ensuite, vous pouvez utiliser des tests de fractionnement simples pour faire en sorte que vos e-mails soient plus ouverts et génèrent plus de clics et d’achats.

Conversions Newsletter
Newsletter perso

Des newsletters personnalisées et personnelles

Personnalisez votre newsletter en fonction des informations recueillies sur votre liste de diffusion. Envoyer une newsletter contenant des éléments qui tiennent compte des centres d’intérêt de vos contacts lui donnera un aspect personnel et plus de gens interagiront avec.

Allez au-delà des newsletters !

Que se passe-t-il lorsque vous devez envoyer différents messages à différents publics de votre liste de contacts ? La segmentation et le contenu dynamique facilitent la personnalisation et le ciblage de votre message.

Newsletter dynamique

ActiveCampaign s’intègre facilement avec les applications que vous utilisez déjà

Votre newsletter n’est qu’une partie de votre activité.

Connectez vos applications, modes de paiement, sites Web d’adhésion, outils marketing ou e-commerces préférés. 

ActiveCampaign s’intègre avec PayPal, Stripe, Shopify, WooCommerce, BigCommerce, Facebook et plus de 870 autres applications.

sea integrations
email-templates

Des modèles de newsletters percutants

ActiveCampaign propose des modèles de newsletter conçus par des experts et prêts à l’emploi.

Tous les modèles sont compatibles B2B et B2C, s’adaptent à tous types d’écrans et utilisent le langage HTML.

Intégrez vos applications préférées

Salesforce logo
Google Sheets logo
Microsoft logo
Facebook logo

Envoyez votre première newsletter dès aujourd’hui.

Démarrez un essai gratuit de 14 Jours. Pas de carte de paiement, pas d’installation, pas de tracas.

5/5

Il transforme n’importe qui en pro de l’automatisation d’e-mails

« Votre campagne peut être configurée en quelques minutes, même si vous n’avez jamais utilisé le logiciel et que vous n’êtes pas technophile. Il transforme n’importe qui en pro de l’automatisation des e-mails. »

— Ben M., avis G2 Crowd à 5 étoiles